Accueil > Les Grottes > Les grottes de Lastoursville

Les grottes de Lastoursville

mardi 23 juin 2015

Les grottes de Lastoursville (parfois Lastourville) ont été formées au sein de massifs karstiques, dans des roches dolomitiques précambriennes de deux milliards d’années. Elles résultent d’un phénomène naturel d’érosion et de dissolution hydraulique des roches produit au cours de millions d’années.

PNG - 12.7 ko
Carte du Gabon

Elles constituent un paysage culturel associatif, occupant une superficie de 9.000 hectares. Elles se situent dans la zone forestière dense du centre-est, deuxième zone climatique équatoriale de transition du centre du Gabon. La région est uniformément couverte de forêt. C’est la région de la grande forêt Abeilles, zone occupée par une forêt primaire non encore entamée par l’homme. Cette monotonie forestière est parfois interrompue par l’existence de savanes.

Les principales grottes explorées à ce jour sont la grotte de Pahon 1, avec sa colonie de chauve-souris qui compte entre 200.000 et 1.000.000 d’individus, dans ne salle souterraine grande comme un stade de foot, la grotte de Tao-Tao, la grotte de Kessipougou, et ses traces d’hécatombes de chauves-souris, la grotte de Lihouma, la grotte de la rivière Ibembé, la grotte d’Itsoulou, de Boukama...

Si la valeur de ces sites ne fait plus de doute, il est encore largement sous-étudié et beaucoup reste à découvrir…
Le gouvernement Gabonais a fait inscrire ces grottes sur la liste indicative du patrimoine mondial de l’UNESCO en 2005. Seulement voilà, pour aller plus loin dans la démarche, il est nécessaire de mieux connaître ce patrimoine, faire des études scientifiques, et un inventaire complet. L’objet précisément de ce programme qui va durer plusieurs années et qui débute avec la présente expédition.

JPEG - 205.2 ko
Grotte de Boukama, Lastoursville, Gabon
JPEG - 117.4 ko
Falaise dolomitique en forêt.
les cavités s’ouvrent au pied