Accueil > Les Grottes > L’historique des recherches spéléologiques

L’historique des recherches spéléologiques

jeudi 9 juin 2016, par Olivier Testa

La première mention des grottes de Lastoursville remonte à 80 ans. Le géologue Choubert s’en sert pour faire une coupe géologique locale. En 1957, le biologiste suisse Pierre Strinati explore deux grottes à Lastoursville. Bouleau puis Baud dans les années 60 notent aussi la présence de cavité, mais c’est dans les années 70 qu’un premier travail systématique est entrepris.

Grotte de Kessipougou, 1976
(photo G. Delorme)


- Gérard Delorme, géologue français travaillant pour COMILOG, décrit ces grottes pour la première fois dans un article qui fait date [1]. Une dizaine de grottes sont topographiées dans cette étude, mais de très nombreuses autres entrées sont citées sans avoir pu être explorées ou décrites, faute de temps.

- Dans les années 1980-2000, l’archéologue Richard Oslisly et son collègue, le karstologue Bernard Peyrot retournent plusieurs fois à Lastoursville afin d’effectuer des fouilles dans les grottes. [2]

Bibliographie

Cette bibliographie essaie d’être la plus à jour possible.

- 1962 - Deschamps Hubert. Traditions orales et archives au Gabon : contribution à l’ethno-histoire. Paris : Berger-Levrault, 1962, (6), 173 p. (L’Homme d’Outre-Mer ; 6)
- 1978 - Delorme G.,Recherches spéléologiques dans l’Est du Gabon, Spelunca
- 1990 - Maloba Makanga J.D., Contribution à l’étude des karsts souterrains du Gabon, les grottes de Lastoursville, Mémoire de Maîtrise, Université de Libreville
- 1994 - Oslisly R., Pickford M., Dechamps R., Fontugne M., Ancient rituals in Gabon, Nature
- 1994 - Oslisly R., Pickford M., Dechamps R., Fontugne M., Maley J., Sur une présence humaine mi-holocène à caractère rituel en grotte au Gabon, CR de l’Académie des Sciences, Paris, 6p
- 2013 - Testa O., Rapport de la mission Grottes de Lastoursville 2013, Rapport à diffusion restreinte, 48p
- 2015 - Testa O., Rapport de mission Grottes de Lastoursville 2015, Rapport à diffusion restreinte, 50p
- 2016 - Oslisly R.,(dir.), Les Grottes de Lastoursville rapport annuel 2014-2015, 135p
- 2016 - Oslisly R., Testa O., Prospections archéologiques et inventaire spéléologique dans les grottes de Lastoursville, in Oslisly 2016, Les Grottes de Lastoursville rapport annuel 2014-2015, ANPN, pp 5-51
- 2016 - Chirio L., Premières études des poissons, amphibiens et reptiles de la région de Lastoursville, in Oslisly 2016, Les Grottes de Lastoursville rapport annuel 2014-2015, ANPN, pp 5-51, pp 52-100

Biologie
- 1958 - Strinati P., Recherches biospéléologiques en Afrique Equatoriale Française, Bruxelles, 2p
- 1958 - Lawrence R.F., A collection of cavernicolous Arachnida from French Equatorial Africa, Revue Suisse de Zoologie, 5p
- 1960 - Strinati P., La faune actuelle de trois grottes d’Afrique Equatoriale Française, 6p
- 2013 – Obame Nkoghe J., Rapport de mission 2013, Etude des risques sanitaires liés aux arthropodes hématophages et aux chiroptères des grottes de Lastourville, 13p.
- 2016 - Lis B., Lis JA., Chilocoris laevicollis Horváth, 1919, and Ch. umbricola Linnavuori, 1993 - two trogloxenic burrower bugs recorded for the first time in Gabon (Central Africa), Zootaxa. 2016 Jan 7 ;4061(3):286-90
- 2016 - Obame Nkoghe J. et al. Bat flies (Diptera : Nycteribiidae and Streblidae) infesting cave-dwelling bats in Gabon : Diversity, dynamics and potential role in Polychromophilus melanipherus transmission, Parasites and vectors, 9:333

Vulgarisation
- 2007 - Oslisly R., Peyrot B., Calendrier Les grottes du Gabon, Total Gabon
- 2013 - Testa O., Oslisly R., Sous la jungle reste le mystère, Speleomag

ainsi que la fiche UNESCO http://whc.unesco.org/fr/listesindi...

Documents joints

Notes

[2B. Peyrot a publié deux rapports en 2006 et 2007 sur les grottes du Gabon. Lire aussi sa thèse d’HDR : Dynamiques environnementales en Afrique centrale. Indicateurs géomorphologiques, écologiques et anthropogènes des dynamiques présentes et passées. Congo, Gabon, Rwanda, Burundi. Thèse HDR, Université Michel de Montaigne - Bordeaux III, 203 pages.